Le ver de farine est la larve de ténébrion meunier.

Le ténébrion est un coléoptère placide et inoffensif qui mesure 16mm.

Les mâles sont généralement plus petits et plus élancés que les femelles.

Larves et adultes ont le même régime alimentaire composé de céréales entières et dans mon cas c'est du son de blé bio.

Ce ténébrion s'alimente aussi de pain, de fruits secs, de biscuits... Je leur donne des pommes du jardin ou des carottes bio selon les saisons et pour varier aussi le goût !

Chaque femelle peut pondre entre 300 et 400 oeufs.

Le minuscule oeuf est ovale, blanc et luisant. Il est recouvert d'une secrétion visqueuse qui sèche à l'air et lui permet d'adhérer au support de ponte.

Quelques semaines après l'observation des premiers accouplements, on voit déjà à la loupe de minuscule vers de farine dans le fond du bac.

La larve est un petit ver blanchâtre qui prend une teinte jaune doré au fur et à mesure qu'il grandit. Cette larve filiforme, aux mouvements un peu raides et saccadés, dispose de six pattes (caractéristiques des insectes)  thoraciques avec lesquelles elle se déplace maladroitement.

Au bout  de quelques mois, après 8 à 20 mues selon les conditions d'élevage, elle atteint  3 cm de longueur. Elle s'immobilise puis se transforme en nymphe.

    A table ! Les vers se nourrissent de son et carotte bio                                                     Le ver se transforme peu à peu en nymphe. On aperçoit la dernière mue qui se détache.